Assurance auto en cas de malus

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Risque d’accident et préjudice physique, probabilité de dommage causé à une tierce personne ou à son véhicule, risque d’effraction, d’incendie ou bien de brisure de glace, ce sont les risques quotidiens auxquels se confrontent un automobiliste. Pour se protéger financièrement, une assurance auto est vivement préconisée, voire imposée par la loi.

 

Contrat d’assurance auto : différentes offres et protections disponibles

Une assurance auto est généralement convenu pour une période d’une année implicitement reconduite. L’assuré devra verser périodiquement à la compagnie une participation appelée prime de contrat d’assurance dont la somme variera au gré des garanties souscrites. La compagnie d’assurances quant à elle s’occupera d’indéminser la/les victimes en cas d’accident.

L’assurance Responsabilité Civile est la garantie minimum que l’adhérant peut souscrire, d’ailleurs celle-ci est nécessaire pour tout automobiliste. Cette garantie sert à indemniser les préjudices causés par le véhicule à une tierce personne. Pour se préserver lui-même des dommages physiques qu’il peut lui aussi subir, comme le handicap, les conséquences psychologiques ou corporelles, voire la mort, l’automobiliste peut compléter avec la Garantie Individuelle Conducteur.

Il existe également d’autres assurances optionnelles qui peuvent être souscrites. Le contrat d’assurance Garantie Dommage permet par exemple de dédommager le véhicule en lui-même en cas de choc. Il peut s’agir plus clairement d’un contrat d’assurance incendie et explosion, vol, dommages choc, bris de glaces, des garanties contre les catastrophes naturelles ou une assurance tous risques.

Dans le cas d’un incident en état d’ivresse, le conducteur sera pénalisé d’un malus de 150 %, pareillement le retrait d’un permis est équivalent à un malus allant de 50 à 200% ou un délit de fuite après accident est à égal à 100%. Mais si l’automobiliste n’est pas responsable du sinistre, ça ne changera pas son assurance bonus malus. Le coefficient maxi pour une assurance bonus est de 50%, dans la situation où l’adhérant a obtenu pendant 3 ans un bonus de 50% et que ce dernier a malencontreusement causé un incident, cela ne modifiera pas son coefficient qu’il soit l’auteur ou non de l’accident de voiture.

Assurance auto pour résilié

Un pourcentage de malus trop élevé, le non-paiement de la prime, la suspension de permis de conduire, etc. peuvent amener la société de contrat d’assurance à annuler l’engagement avec l’adhérant. Ce n’est pas toujours simple de trouver un nouveau contrat d’assurance pour malussé , surtout avec de l’historique de l’assuré. Pour recouvrir préalablement, les immenses dommages qui peuvent encore se produire, les compagnies d’assurances requièrent à ces derniers le paiement d’une surprime.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »